Tarn-et-Garonne: Retrouvée ligotée, la jeune femme s'était elle-même attachée à un arbre

FAITS DIVERS Une jeune fille, retrouvée vendredi soir ligotée près de la gare de Valence d’Agen, dans le Tarn-et-Garonne, avait tout inventé…

B.C.

— 

Illustration d'une voiture de gendarmerie, ici à Rennes.
Illustration d'une voiture de gendarmerie, ici à Rennes. — C. Allain / 20 Minutes

Vendredi soir, une jeune femme de 18 ans était retrouvée attachée à un arbre, près de la gare de Valence d’Agen, dans le Tarn-et-Garonne.

Dans ses premières déclarations aux forces de l’ordre, elle indiquait avoir été ligotée après son arrivée à la gare, mais avait réussi à appeler des proches avec son téléphone portable. La jeune fille avait été prise en charge par les secours et avait été hospitalisée.

Un scénario d’agression complètement imaginé

Confiée à la brigade de recherches de la gendarmerie par le parquet de Montauban, l’enquête a permis de mettre au jour certaines incohérences dans les propos de la présumée victime.

La gare de Valence d'Agen.
La gare de Valence d'Agen. - Google Maps

Au final, la jeune femme n’a jamais été ligotée par un agresseur. Elle a reconnu devant les enquêteurs qu’elle avait imaginé ce scénario indique La Dépêche du Midi dans son édition du jour.