Nouvelle-Calédonie: Un pompier volontaire entre la vie et la mort après une intervention dans le nord de l’archipel

INCENDIE L’homme, qui se trouvait en réanimation ce mercredi, intervenait sur un incendie qui a déjà détruit 800 hectares de végétation…

20 Minutes avec agences

— 

Un pompier a été grièvement blessé en Nouvelle-Calédonie
Un pompier a été grièvement blessé en Nouvelle-Calédonie — Philippe Huguen

Un pompier a été grièvement blessé lors d’une intervention sur un important incendie au nord de la Nouvelle-Calédonie. Le feu, qui n’est toujours pas maîtrisé, a déjà détruit plus de 800 hectares de végétation et nécessité l’évacuation d’une cinquantaine de personnes, ont indiqué ce mercredi les services de secours.

Dans un communiqué, le président du gouvernement local a indiqué s’être rendu « au chevet de Bertrand Pime, le garde champêtre de Koumac (…) dont le pronostic vital est engagé ».

Un incendie d’origine criminelle ?

L’homme est un pompier volontaire. Actuellement en réanimation au Médipôle de Nouméa, il a été blessé dans le cadre des opérations en cours depuis mardi sur l’incendie qui a démarré dans une zone industrielle du village de Koumac. Le sinistre serait d’origine criminelle, selon les autorités communales.

Le feu est attisé par un vent fort avec des rafales à 35 nœuds, des températures proches de 30 degrés et une sécheresse installée. Le plan Orsec feu de forêt de niveau 2 a été déclenché. Une trentaine de pompiers, onze véhicules anti-incendie et deux hélicoptères bombardiers d’eau sont mobilisés.