Vendée: Une quarantaine de filles d'un club de twirling intoxiquées... Le mystère demeure

FAITS DIVERS Deux ont dû être hospitalisées samedi soir...

David Phelippeau

— 

Du twirling bâton (illustration).
Du twirling bâton (illustration). — Michael Caterina/AP/SIPA

Le mystère demeure. Une enquête est en cours. Qu’a-t-il pu se passer pour qu’une quarantaine de jeunes filles du club de twirling de Saint-Hilaire-des-Loges - commune du sud Vendée - soient prises de vomissements, de diarrhées ou encore maux de tête samedi en fin de journée ?

Samedi soir, selon Ouest-France, ces athlètes du club local ont été obligées de rentrer chez elles. Deux d’entre elles ont dû être hospitalisées. « Intoxication au monoxyde de carbone ou eau contaminée et consommée par les sportives durant leurs entraînements ?», s’interroge le quotidien Ouest-France.

Analyse ce lundi

Certaines jeunes filles étaient en répétition générale depuis le vendredi matin dans cette salle omnisports, gérée par la communauté de communes Vendée-Sèvre-Autise. Par précaution, cette dernière a été fermée jusqu’à nouvel ordre. Une analyse de l’eau doivent être réalisées ce lundi par un laboratoire de l’environnement et de l’alimentation de la Vendée.