VIDEO. «Gilets jaunes» à Epinal: Quatre personnes interpellées «dans un contexte de violence inhabituel» (Illustration)
VIDEO. «Gilets jaunes» à Epinal: Quatre personnes interpellées «dans un contexte de violence inhabituel» (Illustration) — SIPA

ARRESTATION

VIDEO. «Gilets jaunes» à Epinal: Quatre personnes interpellées «dans un contexte de violence inhabituel»

Quatre manifestants ont été interpellés samedi après-midi dans les Vosges…

Quatre personnes ont été interpellées samedi après-midi et « des investigations judiciaires sont d’ores et déjà engagées, en vue d’identifier (les casseurs) et de les traduire en justice », a indiqué par communiqué la préfecture des Vosges, après une mobilisation des « gilets jaunes » à Epinal ( Grand Est).

La manifestation a réuni 1.600 personnes « parmi lesquelles plusieurs centaines d’individus venus exclusivement pour casser », déplore encore le préfet.

Selon la préfecture, « dans un contexte de violence inhabituel pour la ville d’Epinal », deux établissements bancaires ont été victimes de sérieuses dégradations, des vitrines de commerces ont été brisées et du mobilier urbain dégradé.

Ailleurs dans la région Grand Est, quatre personnes ont été placées en garde à vue après une tentative de blocage par une cinquantaine de « gilets jaunes » du siège de L’Est Républicain, vendredi soir, près de Nancy.

Samedi après-midi à Besançon (Bourgogne-Franche-Comté), un millier de « gilets jaunes » ont défilé, avant que des heurts n’éclatent à près de la préfecture en fin de manifestation, a constaté l’AFP. A qui la police a indiqué que deux personnes ont été interpellées pour des jets de projectiles sur les gendarmes mobiles.