«Gilets jaunes» à Saint-Malo: Un médecin menacé par des manifestants

MANIFESTATION Il tentait d'accéder au commissariat de police...

C.A.

— 

Illustration de l'acte 8 des gilets jaunes, ici le 5 janvier 2019 à Paris.
Illustration de l'acte 8 des gilets jaunes, ici le 5 janvier 2019 à Paris. — Lionel Urman / SIPA

Un médecin a été pris à partie par des manifestants samedi à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), à l’occasion de l'acte 8 de la mobilisation des « gilets jaunes ». D'après Ouest-France, ce membre de SOS Médecins cherchait à intervenir au commissariat de la cité corsaire pour examiner plusieurs membres des «gilets jaunes» interpellés en marge de la manifestation quand il a été menacé.

Le médecin, qui circulait dans un véhicule de SOS Médecins, a été stoppé par des manifestants qui l’appelaient à l’aide et ont tenté de le forcer à sortir de son véhicule. « Je leur ai expliqué que ce n’est pas ma mission et qu’il fallait qu’ils appellent les pompiers », a raconté le praticien au quotidien breton.

Trois personnes devant la justice

Alors que le médecin tentait d’avancer, un individu s’est accroché à sa voiture, avant de lâcher. Victime d’insultes et de menaces, le praticien souhaite porter plainte.

Trois individus devraient être présentés au parquet de Saint-Malo ce dimanche après les violences survenues entre les manifestants et les forces de l’ordre samedi.