Nouvel An: Six morts et 276 blessés à Madagascar lors de la nuit du réveillon

SAINT-SYLVESTRE Les décès sont dus à des agressions, des overdoses d’alcool ou encore des accidents de la route…

20 Minutes avec agence

— 

Illustration d'un accueil aux urgences.
Illustration d'un accueil aux urgences. — C. Allain / 20 Minutes

Six personnes ont trouvé la mort au cours d’agressions et d’accidents pendant le Nouvel An à Madagascar. Le bilan, encore provisoire, fait également état de près de 300 blessés, rapporte FranceInfo. Les chiffres ne tiennent compte que des événements survenus à Tananarive, la capitale, et ses environs. A elles seules, les urgences de Tananarive ont traité 196 patients ce soir-là.

116 agressions et 72 accidents ont notamment été enregistrés. Le 1er janvier, le service hospitalier a ensuite pris en charge 80 blessés entre 6 heures du matin et 16 heures. Le nombre de victimes pourrait fortement augmenter avec la prise en compte des statistiques venues des autres régions de l’île.

Un père de famille tabassé à mort

Entre la Saint-Sylvestre et le premier jour de 2019, 26 personnes ont été hospitalisées dans le service de réanimation médicale et de toxicologie de l’établissement. Deux d’entre elles sont décédées des suites d’une overdose d’alcool. Une quadragénaire qui se déplaçait à pied et un motard de 42 ans ont quant à eux été mortellement renversés dans deux accidents distincts.

Le corps d’un homme à moitié dénudé a par ailleurs été découvert dans l’Ikopa, la rivière qui traverse Tananarive. Enfin, un père de famille de 32 ans a été violemment frappé à la tête devant son domicile situé au cœur de la capitale. Son épouse l’a trouvé au sol à son retour de la messe, vers minuit. Les médecins des urgences n’ont pas réussi à le sauver.