«Gilets jaunes» à Rouen: Des manifestants bloquent une nouvelle fois un dépôt pétrolier avant d'être délogés

BLOCAGE Le terminal pétrolier, site stratégique du département, a été une nouvelle fois pris pour cible…

20 Minutes avec agence

— 

Les «gilets jaunes» bloquent un dépôt pétrolier, ici au Mans fin décembre 2018.
Les «gilets jaunes» bloquent un dépôt pétrolier, ici au Mans fin décembre 2018. — JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Le dépôt pétrolier de Rubis, situé à Grand-Quevilly près de Rouen (Seine-Maritime), a encore été bloqué ce mercredi. Une quarantaine de « gilets jaunes » ont envahi le site et paralysé toute activité, rapporte France Bleu Normandie.

Le blocage a démarré très tôt dans la matinée. Pendant quelques heures, les «gilets jaunes» ont empêché les camions-citernes d’entrer et de sortir du terminal pétrolier, site stratégique du département.

Intervention policière rapide

Les manifestants ont rapidement été délogés par les forces de l’ordre, aux alentours de 9 heures du matin. L’opération d’évacuation s’est déroulée « sans heurts », a indiqué la préfecture de Seine-Maritime à FranceInfo.

Le dépôt pétrolier de Rubis avait déjà été bloqué à deux reprises par des « gilets jaunes » et des militants de la CGT, le 3 décembre et le 13 décembre derniers.