Ain: Un gendarme volontaire se suicide à Ambérieu-en-Bugey, le 33e en France en 2018

DRAME Un 33e suicide touchant la gendarmerie en 2018 a été enregistré dimanche soir à Ambérieu-en-Bugey (Ain)…

J.Lau.

— 

Photo d'illustration d'un gendarme.
Photo d'illustration d'un gendarme. — POL EMILE/SIPA

En moins de 24 heures, deux gendarmes se sont suicidés en France avec leur arme de service. L'Essor de la gendarmerie nationale vient ainsi d’annoncer le décès d’un « gendarme adjoint volontaire de la communauté de brigades d’Ambérieu-en-Bugey » dans l’Ain. Celui-ci a mis fin à ses jours dimanche à 22 heures, lors d’un départ en service.

Une enquête a été confiée à la brigade de recherches de Belley, alors que la victime « aurait laissé un écrit ». Un drame révélé juste après un autre suicide d’un gendarme de 23 ans, lundi matin à Saint-Astier (Dordogne). Au total, 33 suicides touchant des gendarmes ont été enregistrés au niveau national sur l’année 2018, ce qui constitue un bien triste record.