«Gilets jaunes» à Bayonne: Six mois de prison avec sursis pour un homme qui blesse des manifestants en forçant un barrage

FAITS DIVERS Le prévenu de 49 ans a expliqué devant le tribunal qu’il était pressé et qu’il devait aller acheter le gâteau d’anniversaire de sa femme…

E.P. avec AFP
Un barrage filtrant de gilets jaunes, dimanche, dans l'Hérault (illustration).
Un barrage filtrant de gilets jaunes, dimanche, dans l'Hérault (illustration). — N. Bonzom / Maxele Presse

Il a perdu patience et blessé des « gilets jaunes ». Le tribunal correctionnel de Bayonne a condamné lundi un homme de 49 ans à six mois de prison avec sursis pour avoir renversé quatre personnes en forçant un barrage de « gilets jaunes », le 17 novembre, dans un quartier du nord de la ville. Il a été jugé en comparution immédiate le 19 novembre et on a appris le jugement du tribunal ce lundi.

Une fracture du bassin pour une des blessés

Le quadragénaire avait tenté de forcer un barrage filtrant et blessé sur son passage trois femmes, dont une sérieusement, hospitalisée pour une fracture du bassin. Le quatrième « gilet jaune », un homme, avait réussi à esquiver la voiture.

Lors de son procès, le conducteur avait expliqué qu’il avait forcé le barrage parce qu’il était « pressé » et devait aller « chercher un gâteau d’anniversaire » pour sa femme. Il était jusqu’alors inconnu des services de police et de la justice.