Orne: Un canon antiaérien allemand de la Seconde Guerre mondiale volé dans un village

FAITS DIVERS Déterminés, les voleurs ont scié les pattes de fixation de l’engin, lourd de près de 450 kilos…

20 Minutes avec agence

— 

Un appel à témoins a été lancé pour tenter de retrouver la trace du canon.
Un appel à témoins a été lancé pour tenter de retrouver la trace du canon. — F. Lodi

Il avait été un témoin privilégié de la terrible bataille de Normandie, qui s’était déroulée dans la région au mois d’août 1944. Le Flak 38, un authentique canon antiaérien allemand, a été dérobé dans la nuit de samedi à dimanche, selon les informations de France 3 Normandie.

Pour le petit village de Saint-Lambert-sur-Dives (Orne), haut lieu de la Seconde Guerre mondiale, le préjudice est important.

450 kilos à déplacer

Les médias locaux évoquent un vol « rocambolesque » et « minutieux ». Le ou les voleurs ont en effet fait preuve d’une grande persévérance pour dérober, en pleine nuit, cette imposante pièce de collection lourde de près de 450 kilos.

« Les pattes de fixation ont été sciées et le Flak 38 poussé jusqu’à un camion », explique le maire du village à France 3 Normandie.

L’œuvre de collectionneurs ?

Le Flak 38 était exposé depuis seulement 4 ans dans le village, après avoir dormi pendant cinquante ans dans une ferme voisine.

Pour l’heure, les autorités envisagent la piste de collectionneurs passionnés. L’engin volé porte de nombreuses marques caractéristiques, des stigmates de guerre qui permettront peut-être de retrouver sa trace, comme l’espère le maire de la commune.