Saint-Nazaire: Condamné pour avoir foncé sur un rond-point de «gilets jaunes»

JUSTICE Un homme d'une trentaine d'années a été condamné à six mois de prison avec sursis, lundi à Saint-Nazaire...

F.B.
— 
Des gilets jaunes bloquent un rond-point à Vern-sur-Seiche, près de Rennes, le 19 novembre 2018. (illustration
Des gilets jaunes bloquent un rond-point à Vern-sur-Seiche, près de Rennes, le 19 novembre 2018. (illustration — C. Allain / 20 Minutes

Un homme de 34 ans a été condamné lundi par le tribunal correctionnel de Saint-Nazaire à six mois de prison avec sursis, assortis d’une mise à l’épreuve de deux ans pour des faits de violences commis avec son véhicule.

Samedi, vers 23h15, un groupe de « gilets jaunes » occupe, comme les jours précédents, le rond-point du Brivet, entre le pont de Saint-Nazaire et les Chantiers de l’Atlantique, rapporte le journal Ouest-France. Un automobiliste s’arrête pour discuter avec les manifestants et explique les soutenir. Mais ceux-ci repoussent son aide car le conducteur paraît en état d’ébriété.

Accident évité de justesse

Vexé, fâché, le trentenaire remonte alors dans sa voiture et enclenche une marche arrière à toute vitesse en direction du rond-point. Les manifestants évitent l’accident de justesse. L'un d'entre eux a juste le temps de pousser une femme, qui se trouvait sur sa route. Le véhicule, lui, s’immobilise contre un obstacle.

L'homme, qui assure avoir entendu des insultes racistes à son encontre, avait 1,84 g d'alcool dans le sang au moment des faits. «Je n'ai pas voulu blesser les gens», a-t-il assuré à l'audience.