Pas-de-Calais: Des migrants échouent à traverser la Manche en canot

FAITS DIVERS Neuf personnes s’étaient entassées dans une petite embarcation pour tenter de rejoindre les côtes britanniques…

Mikaël Libert
— 
Les migrants secourus par un remorqueur.
Les migrants secourus par un remorqueur. — Marine nationale

Dans la nuit de lundi à mardi, une opération de sauvetage a permis de récupérer neuf personnes en perdition dans le détroit du Pas-de-Calais. Depuis quelques semaines, les tentatives de traversée de la Manche par des migrants se multiplient.

L’alerte a été donnée vers 22h40, lundi. Ce sont les passagers d’une embarcation en détresse dans le détroit du Pas-de-Calais qui ont contacté directement le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (CROSS) de Gris-Nez.

Les migrants secourus par un remorqueur.
Les migrants secourus par un remorqueur. - Marine nationale

D’importants moyens ont été mobilisés pour tenter de localiser le canot et les neuf personnes à son bord : un hélicoptère de la Marine nationale, une vedette de la gendarmerie maritime, un patrouilleur de la Douane et le remorqueur Abeille Languedoc.

Neuf migrants dont une femme et un enfant

Faute d’avoir pu géolocaliser l’embarcation, les différents moyens engagés ont effectué des patrouilles entre Boulogne-sur-Mer et Dunkerque. C’est finalement l’Abeille Languedoc qui est parvenue à estimer la position du canot vers 23h13 après avoir reçu un appel de détresse de ses occupants.

Le remorqueur a localisé l’embarcation vers 1h45. Elle se trouvait à environ 30 km au nord-ouest de Dunkerque. Les neuf migrants, dont un enfant et une femme, ont été repêchés et ramenés au port de Dunkerque. Ils ont été pris en charge par les pompiers, le SAMU et la police aux frontières (PAF).