«Gilets jaunes» à Poitiers: Des policiers agressés à la barre de fer sur un rond-point

VIOLENCES Un jeune homme de 29 ans a été interpellé…

M.B.

— 

Illustrationgilets jaunes, en signe de sympathie au mouvement.
Illustrationgilets jaunes, en signe de sympathie au mouvement. — E.Provenzano / 20 Minutes

Une patrouille de police, qui se trouvait en surveillance au rond-point de Poitiers Sud, a été victime d’une agression jeudi soir vers 21h30, rapporte ce vendredi La Nouvelle République.

Le procureur de la République de Poitiers, Michel Garrandaux, s’est déplacé ce vendredi matin à l’hôtel de police pour faire un point sur la situation. « Sur ce rond-point manifestent régulièrement des « gilets jaunes » depuis le début du mouvement, a-t-il rappelé. Un équipage de police se trouvait sur place jeudi soir, avec trois policiers à bord, en position statique, pour observer et sécuriser les lieux. Les policiers n’ont pas vu arriver un individu armé d’une barre de fer qui s’est précipité par l’arrière du véhicule, et a donné plusieurs coups avant de se projeter vers l’avant et de commettre encore des dégradations. »

« Des fonctionnaires terriblement choqués »

Le magistrat a estimé qu’il s’agissait là « de faits particulièrement graves. » « Les fonctionnaires ont été terriblement choqués par la violence et la surprise des coups. Depuis presque un mois, les policiers assurent dans des conditions difficiles leur métier pour sécuriser. Cette affaire d’agression gratuite est inadmissible, de la part d’un individu connu pour des faits de violence aggravée. »

Au moment de son interpellation, il s’en est de nouveau pris aux forces de police. A l’issue de sa garde à vue, l’individu de 29 ans – porteur d’un « gilet jaune » – devrait être déféré et comparaître devant le tribunal sous la procédure de la comparution immédiate.