Blocage des lycées à Rennes: Trois pompiers agressés alors qu’ils tentaient d’éteindre un feu

FAITS DIVERS L’un d’entre eux a reçu un violent coup de point au visage et a été hospitalisé…

J.G.

— 

Des sapeurs pompiers interviennent pour un début d'incendie.
Des sapeurs pompiers interviennent pour un début d'incendie. — C. Allain / 20 Minutes

La mobilisation contre la réforme du bac a dégénéré ce jeudi matin devant le lycée Louis-Guilloux au nord-est de Rennes. Alors qu’ils intervenaient pour éteindre des feux de poubelles devant l’entrée de l’établissement, trois pompiers ont été agressés par des manifestants. L’un d’entre eux a notamment reçu un violent coup de poing au visage. Victime d’un traumatisme facial, il a été transporté au CHU Pontchaillou.

Un autre pompier a quant à lui été violemment projeté par terre. Plusieurs compagnies de CRS ont été déployées sur place pour calmer la situation. Les pompiers agressés devaient porter plainte dans la journée.

Suite aux échauffourées, deux jeunes de 15 et 23 ans ont été interpellés devant le lycée Louis Guilloux et placés en garde à vue. Un autre lycéen a également été arrêté devant un autre établissement rennais. Il est accusé d'avoir jeté des projectiles sur les forces de l'ordre.