Blocage de lycées à Saint-Ouen: Un lycéen blessé à la tête par un tir de lanceur de balles de défense

MANIFESTATION Des incidents ont éclaté devant l’entrée du lycée Marcel-Cachin à Saint-Ouen. Un adolescent de 17 ans a été blessé à la tête par un tir de lanceur de balles de défense, une trentaine de personnes ont été interpellées…

Floréal Hernandez

— 

Un lanceur de balle de defense (LBD) de la police nationale. (Illustration)
Un lanceur de balle de defense (LBD) de la police nationale. (Illustration) — ERIC BERACASSAT/SIPA

Des poubelles en feu, des jets de projectiles sur la police. En réponse, l’utilisation de grenades lacrymogènes et des tirs de lanceur de balles de défense. Des incidents ont éclaté mardi matin devant le lycée Marcel-Cahin de Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis. Lors de ceux-ci un lycéen de 17 ans a été légèrement blessé mardi par un tir LBD.

« Un attroupement d’une centaine de lycéens a bloqué l’entrée du lycée, où des poubelles ont été enflammées et des projectiles lancés sur les policiers et les passants », selon une source proche de l’enquête. « Les policiers ont utilisé des grenades lacrymogènes et, les jets de projectiles continuant, ont tiré au LBD.

Transporté en « urgence relative »

Un lycéen de 17 ans a été touché à la tête », poursuit cette source auprès de l’AFP. Le jeune homme, « sonné », a été transporté dans un hôpital parisien voisin en « urgence relative », a précisé une source policière. La police a procédé à une trentaine d’interpellations mardi matin en Seine-Saint-Denis, où des heurts ont eu lieu devant plusieurs lycées.

Quelque 170 établissements sont perturbés mardi matin selon le ministère, dans le cadre d’un appel à un « mardi noir » lancé par les syndicats lycéens opposés aux réformes du gouvernement dans l’éducation.