Blocage des lycées en Alsace: Cinq policiers blessés et 41 personnes interpellées

MANIFESTATION Plusieurs incidents ont émaillé les manifestations ou les blocages dans les lycées alsaciens ce vendredi matin…

G.V.

— 

Un véhicule de police. (Illustration)
Un véhicule de police. (Illustration) — Olivier Aballain / 20 Minutes

Jusqu’ici relativement calme en Alsace, les blocages lycéens se sont tendus ce vendredi. Un policier est sérieusement blessé à Mulhouse après avoir été percuté volontairement par un motard sans casque et encagoulé. Ce dernier a d’ailleurs été interpellé.

Au total, 41 personnes ont été interpellées en Alsace dans le cadre de manifestations lycéennes. Trente-trois personnes l’ont été dans le Haut-Rhin, dont 29 à Mulhouse, et 8 dans le Bas-Rhin. La plupart pour des jets de projectiles sur les forces de l’ordre.

Dans un communiqué, la présidente du conseil départemental du Haut-Rhin, Brigitte Klinkert, a précisé que « des affrontements violents ont eu lieu comme à Illzach et Guebwiller avec des jets d’acide sur les forces de l’ordre ». D’autres manifestations lycéennes se sont déroulées à Colmar, Altkirch, Saint-Louis. Saint-Louis ou « des mortiers d’artifice ont été découverts dans le cadre de la mobilisation lycéenne », a également précisé Brigitte Klinkert.

Trois policiers blessés dans le Bas-Rhin

Dans le Bas-Rhin, la préfecture fait état à la mi-journée de huit interpellations dont six à Strasbourg et deux à Haguenau, pour des faits principalement de violences sur agents de la force publique ou pour des jets de projectiles. Ces personnes ont toutes été placées en garde à vue. Six blessés ont été recensés. Trois à Strasbourg comme à Haguenau, dont trois policiers. Deux autres membres des forces de l’ordre ont été blessés dans le Haut-Rhin

Les manifestations des lycéens du Bas-Rhin ont eu lieu aux abords de quatre établissements scolaires : à Schiltigheim au lycée Emile-Mathis, à Haguenau au lycée Schumann, à Molsheim au lycée Louis-Marchal, et enfin à Strasbourg au lycée Kléber (ce qui a entraîné des perturbations de la circulation des tramways).