Hautes-Pyrénées: Il voulait simuler un suicide par explosion, les gendarmes interviennent

FAITS DIVERS Un homme a été hospitalisé après avoir fait croire qu’il allait faire exploser son domicile, à l’aide d’un dispositif factice, mais sophistiqué…

N.S.
— 
Le dispositif explosif découvert par les gendarmes à Castelnau-Rivière-Basse, dans les Hautes-Pyrénées, était factice.
Le dispositif explosif découvert par les gendarmes à Castelnau-Rivière-Basse, dans les Hautes-Pyrénées, était factice. — Gendarmerie des Hautes-Pyrénées

Des bouteilles de pétrole et des bidons d’essence, reliés à deux bouteilles de gaz par un fil, dans un logement de Castelnau-Rivière-Basse. C’est ce dispositif, à première vue fonctionnel et accompagné d’une télécommande, que les gendarmes de cette commune des Hautes-Pyrénées ont découvert.

Les militaires intervenaient à la demande de la famille du résident, dépressif et suicidaire. Ils l’ont retrouvé assis à la table du salon, visiblement endormi. Avant de se rendre compte que le dispositif explosif était factice.

L’homme a été conduit au centre hospitalier de Tarbes par les sapeurs-pompiers, qui ont eu besoin de l’aide des gendarmes pour le maîtriser. Alcoolisé, il a avoué avoir mis en place ce matériel pour simuler un suicide par explosion.