«Gilets jaunes» à Perpignan : Après Narbonne et Poussan, deux autres péages vandalisés

MANIFESTATION Selon la préfecture des Pyrénées-Orientales, des actes de vandalisme ont été constatés sur les péages Sud et Nord...

Nicolas Bonzom

— 

Un camion de pompiers. (Illustration)
Un camion de pompiers. (Illustration) — LODI Franck/SIPA

Après la destruction par les flammes du péage de Narbonne Sud, et le saccage de panneaux routiers près du péage de Poussan, d’autres dégâts sont à déplorer ce lundi matin en Languedoc-Roussillon, en marge de la mobilisation des « gilets jaunes ».

Selon la préfecture des Pyrénées-Orientales, « des actes de vandalisme sur les équipements de l’entreprise en charge de la gestion de l’autoroute A9 se sont déroulés dans la nuit de dimanche à lundi » à Perpignan. Au péage sud, les équipements de péage de deux voies sur trois ont été détruits « suite à un incendie volontaire », et des vitres cassées et une partie des cabines saccagées.

Les services techniques caillassés

Au péage nord, « plusieurs voies de péages [ont été] vandalisées », des vitres et des équipements ont été saccagés. Les services de la préfecture indiquent que les forces de l’ordre et les secours ont été mobilisés toute la nuit « pour rétablir l’ordre et éviter des dégradations supplémentaires ».

Les services techniques du département et de la commune de Perpignan auraient essuyé des caillassages « et n’ont pu, par moments, intervenir », note la préfecture.