Gard : Série noire sur les routes, sept personnes tuées en 48h

ACCIDENTS Les gendarmes appellent les automobilistes à la prudence...

N.B.

— 

Illustration. Gendarmes la nuit.
Illustration. Gendarmes la nuit. — F. Scheiber / 20 Minutes

Les routes du Gard ont connu une véritable série noire ces derniers jours : sept personnes ont été tuées dans des accidents en 48 h, déplore la gendarmerie.

Samedi soir, sur la commune de Saint-Martin-de-Valgagues, une jeune femme d’une vingtaine d’années s’est déportée sur la route pour une raison inconnue, et a percuté un véhicule, tuant les trois personnes présentes à l’intérieur, indiquent les forces de l’ordre. A Saint-Michel d’Euzet, une autre jeune femme s’est tuée dans un virage.

Selon France Bleu Gard Lozère, un conducteur de 18 ans a perdu la vie samedi soir, sur la RD 135, en heurtant un camion. Les pompiers n'ont pas pu le réanimer. Les gendarmes précisent que l'automobiliste s'est encastré sous le poid-lours, délesté sur le réseau secondaire en raison des manifestations de « gilets jaunes » sur l'autoroute A9.

Appel à la prudence

Enfin, toujours sur la RD 135, deux véhicules sont entrés en collision frontale vendredi, les deux conducteurs sont décédés. Une enquête a été ouverte pour tenter de définir les circonstances de l’accident. Un appel à témoins a été lancé : toute personne ayant été témoin de l’accident peut contacter les gendarmes de Bernis au 04 66 71 39 10.

Sur sa page Facebook, les gendarmes du Gard appellent les automobilistes à « redoubler de prudence, d’autant plus que nos chaussées sont glissantes et certaines actions isolées, liées aux mouvements actuels sont dangereuses ». Une enquête a notamment été ouverte après la découverte de rochers déposés sur une route nationale.