Gironde: Le corps d'un homme repêché au large de Soulac après le chavirage d'un voilier

FAITS DIVERS Deux personnes se trouvaient à bord du voilier qui a chaviré jeudi soir, et le corps d'un homme a été repêché dans la nuit...

Mickaël Bosredon
— 
 L'helicoptere de la securite civile Dragon 33.
L'helicoptere de la securite civile Dragon 33. — S. Ortola / 20 Minutes

Le corps d’un homme de nationalité allemande, tombé à la mer dans la nuit de jeudi à vendredi au large de Soulac (Gironde), a été retrouvé et hélitreuillé à bord d’un hélicoptère Caracal de l’armée de l’air. Le médecin embarqué n’a pu que constater son décès.

Des recherches avaient été lancées après qu’un voilier de dix mètres de long, le Momo, avait chaviré à environ deux milles nautiques de la côte (un peu moins de quatre kilomètres) peu après 23 h jeudi soir. « Deux personnes se trouvaient à son bord et un homme à la mer a été signalé par un appel téléphonique par sa coéquipière, réfugiée à l’intérieur du bateau » explique le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage d’Etel.

Un hélicoptère Caracal de l’Armée de l’air, basé à Cazaux, avec une équipe médicale militaire à son bord, ainsi que les hélicoptères Dragon 33 et Dragon 17 de la Sécurité civile étaient envoyés sur place, tout comme un canot et une vedette.

La coéquipière de l’homme et un sauveteur blessés

La coéquipière qui accompagnait l’homme est, elle, blessée, tout comme l’un des bénévoles de la SNSM venu la secourir et tombé à la mer au cours de l’opération de sauvetage. Ils ont, tous deux, été récupérés par l’hélicoptère Caracal puis évacués vers l’Hôpital d’Instruction des Armées (HIA) Robert Picqué à Bordeaux.

Un avis urgent aux navigateurs a été émis afin de prévenir les usagers de la mer du danger que représente pour la navigation le voilier à la dérive.