Salarié d'Ikea mort écrasé en Haute-Saône: Le directeur de l'usine mis en examen

ENQUETE Après la mort d'un salarié d'Ikea dans la seule usine du groupe suédois en France à Lure, et l'ouverture d'une enquête, le responsable du site a été mis en examen mercredi...

B.P.

— 

L'accident s'est produit sur le seul site industriel du géant suédois en France, à Lure (Haute-Saône). Illustration
L'accident s'est produit sur le seul site industriel du géant suédois en France, à Lure (Haute-Saône). Illustration — Jens Meyer/AP/SIPA

Le directeur général du seul site industriel d’Ikea en France (qui y fabrique des panneaux de bois), situé à Lure, en Haute-Saône, a été mis en examen mercredi. Placé en garde à vue dès mardi, il est poursuivi pour « homicide involontaire dans le cadre du travail par imprudence, négligence ou manquement à une obligation de sécurité ayant involontairement causé la mort d’une personne pendant son temps de travail » d’après le parquet de Vesoul.

Un salarié du géant suédois est en effet est mort sur son lieu de travail le 21 août. L’homme de 43 ans a été en partie écrasé par un tractopelle chargé de transporter des bris de bois, dans la zone industrielle Tertre Landry.

Le directeur placé sous contrôle judiciaire

Après l’ouverture d’une enquête puis d'une information judiciaire pour homicide involontaire, le responsable de l’usine a donc été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire. Cet Allemand de 54 ans a interdiction de quitter la France et l’Allemagne. Le responsable d’Ikea Industry France aux 163 salariés risque jusqu’à trois ans de prison et 45.000 euros d’amende.

Dans le cadre de deux enquêtes, les gendarmes et inspecteurs du travail ont noté « l’absence d’un dispositif de sécurité pour prévenir le risque de collision » selon le parquet.