Dordogne: Plus de 80% des radars fixes seraient hors service

SECURITE La plupart de ces radars qui ne fonctionnent plus ont été vandalisés...

M.B.

— 

Un radar vandalisé (ici à Parempuyre en Gironde) le 29 novembre 2018.
Un radar vandalisé (ici à Parempuyre en Gironde) le 29 novembre 2018. — M.Bosredon/20Minutes

Peinturlurés, tagués, dégradés, cassés… Actuellement, plus de 80 % des radars fixes du département de la Dordogne seraient hors service, révèle France Bleu Périgord. Selon l’estimation de nos confrères, c’est précisément 19 radars fixes sur 23 qui ne fonctionnent plus en ce moment.

Pour quelques-uns, il s’agit d’opérations de maintenance. Ou parce qu’ils sont en phase de test. Mais pour la grande majorité, cette inactivité résulte d’actes de malveillance. Qui seraient de plus en plus nombreux depuis le début du mouvement des « Gilets jaunes ». Dans les agglomérations de Périgueux et de Bergerac par exemple, nos confrères ont constaté que la plupart des machines étaient soit bâchées, soit recouvertes de peinture orange.

Interrogée par France Bleu, la préfecture n’a pas souhaité communiquer. Elle a juste rappelé qu’une plainte est systématiquement déposée en cas de dégradation, et qu’une cabine entièrement détruite coûte entre 60.000 et 80.000 euros.