Nord: Deux embarcations de migrants interceptées dans la Manche en une nuit

TRAVERSEE Sur les deux bateaux, un seul est parvenu à s’approcher des côtes Britanniques…

Mikaël Libert

— 

Une embarcation de migrants interceptée dans le détroit du Pas-de-Calais.
Une embarcation de migrants interceptée dans le détroit du Pas-de-Calais. — Gendarmerie maritime

Des tentatives désormais presque quotidiennes. Dans la nuit de lundi à mardi, les autorités ont intercepté deux embarcations qui tentaient de traverser la Manche. Toutes deux étaient occupées par des migrants, 18 en tout, qui souhaitaient rejoindre la Grande-Bretagne.

La première embarcation a été repérée par un ferry, mardi, vers 5h du matin. L’équipage du navire commercial a avisé le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) de Gris-Nez qu’un petit bateau de pêche-promenade se trouvait à environ 7,5 km à l’ouest de Dunkerque.

Le second bateau est arrivé à proximité des côtes Anglaises

La vedette de sûreté maritime et portuaire (VSMP) et deux bateaux de la gendarmerie maritime ont été envoyés sur zone. Guidée par l’équipage du ferry qui suivait la progression de l’embarcation des migrants, la VSMP a pu intercepter le petit bateau et récupérer les neuf personnes se trouvant à bord. Ils ont été débarqués à Dunkerque vers 7h et confiés aux pompiers et à la police aux frontières (PAF).

A 5h50, le CROSS de Gris-Nez a reçu une nouvelle alerte. Un autre ferry venait de localiser une seconde embarcation à la dérive à environ 13 km de la ville portuaire britannique de Douvres. C’est un bateau anglais de la Royal national lifeboat institution (RNLI) qui est intervenu pour intercepter et récupérer les neuf migrants à bord de cette embarcation.