Lyon: La drogue envoyée à la Réunion était dissimulée dans des bougies

STUPEFIANTS Un homme, habitant Villefranche-sur-Saône, près de Lyon, est soupçonné de s’être livré à un trafic de cocaïne et de cannabis entre la métropole et la Réunion…

Elisa Frisullo
— 
La police enquête sur ce trafic présumé de drogues. Illustration.
La police enquête sur ce trafic présumé de drogues. Illustration. — C. Allain / 20 Minutes

Au cours de ses interrogatoires, il n’a pas tardé à confirmer les soupçons des enquêteurs. Mercredi, la police a interpellé à Villefranche-sur-Saône, au nord de Lyon, un homme de 34 ans soupçonné d’avoir alimenté un trafic de drogue entre la Calade et La Réunion.

Lors des perquisitions menées à son domicile, les forces de l’ordre n’ont rien trouvé mais ont découvert dans son véhicule des bougies et des enveloppes, rapporte Le Progrès.

Un trafic qui aurait rapporté 12.000 euros

L’homme, placé en garde à vue, aurait alors avoué avoir envoyé à destination de La Réunion une quinzaine de colis contenant de la cocaïne et du cannabis, dissimulés dans des bougies. Un trafic opéré entre mai et juillet qui aurait rapporté au suspect environ 12.000 euros.

L’homme doit être présenté au parquet ce vendredi.