«Gilet jaune» en Dordogne: Un manifestant traîné sur le capot d’une voiture sur près de 400 mètres

ACCIDENT Le « gilet jaune » n’a pas été blessé lors de cet incident…

C.C.

— 

Manifestation des gilets jaunes (illustration)
Manifestation des gilets jaunes (illustration) — SIPA

« Je me suis offert un tour de manège malgré moi », ce « gilet jaune » préfère en rire mais il a dû avoir très peur sur le moment. Ce dimanche soir, un automobiliste l’a traîné sur son capot sur près de 400 mètres alors qu’il tenait un barrage sur un rond-point de Chancelade en Dordogne, rapporte Sud Ouest.

Le conducteur aurait été interpellé

« Le principal est que je ne sois pas blessé, je crois que j’ai eu beaucoup de chance », ajoute-t-il. L’automobiliste, lui, affirme qu'il « n'a pas traîné le gilet jaune mais que celui-ci s’est assis sur mon capot et n’a pas voulu en descendre. J’ai donc démarré lentement et me suis arrêté quelques centaines de mètres plus loin. » Il ajoute qu'il s'est alors présenté de lui-même aux gendarmes et que sa femme « avait été frappée par un coup de poing » quelques minutes plus tôt. 

Toujours selon Sud Ouest, d’autres incidents se sont produits. A Thiviers, un homme a trouvé refuge dans une gendarmerie après avoir frôlé plusieurs manifestants avec sa voiture.