Mayenne: Ils creusent une piscine dans leur jardin et découvrent des ossements humains

FAITS DIVERS Ces squelettes remonteraient à une cinquantaine d'années...

J.U.

— 

Illustration d'une voiture de gendarmerie.
Illustration d'une voiture de gendarmerie. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Macabre découverte pour des habitants de Saint-Denis-d’Anjou, en Mayenne. Alors qu’ils avaient entrepris des travaux de creusement d’une piscine, dans leur jardin, ils sont tombés sur plusieurs ossements humains, rapporte France Bleu Mayenne. Selon le maire de la commune, interrogé par nos confrères, « deux ou trois squelettes » ont été retrouvés, il y a quelques semaines. Ils dateraient d’une cinquantaine d’années.

Squelettes envoyés à Paris pour enquête

Le maire explique que ces ossements pourraient appartenir à une famille atteinte de la tuberculose, qui a frappé la commune après la Seconde Guerre mondiale. Ces squelettes « ont été envoyés à Paris pour l’enquête, à l’Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale », explique France Bleu.