Violences urbaines à Nantes: Un jeune homme en garde à vue pour sa participation aux émeutes à Malakoff

ENQUETE Plusieurs quartiers, dont Malakoff, avaient été le théâtre de dégradations en juillet à Nantes...

J.U.

— 

La bibliothèque du quartier Malakoff incendiée
La bibliothèque du quartier Malakoff incendiée — J. Urbach/ 20 Minutes

Il doit être jugé jeudi en comparution immédiate. Un jeune homme de 22 ans a été interpellé, ce mercredi à son domicile du quartier Malakoff à Nantes, pour avoir participé aux émeutes dans ce quartier, en juillet dernier. Il comparaîtra pour des faits de destruction par incendie de véhicules, violences volontaires avec arme par destination sur les policiers, et destruction de bien privé, rapporte la police.

Le jeune homme, qui a reconnu les faits, est soupçonné d’avoir jeté des cailloux sur des policiers et incendié deux voitures avec des bouteilles d’essence. C’est grâce à des traces ADN relevées sur l’une d’entre elles que les policiers ont pu remonter jusqu’au suspect. Ce dernier aurait également participé au saccage de la Maison des Haubans, qui abritait notamment la bibliothèque associative. Le bâtiment, vandalisé, avait ensuite été incendié.

Nombreux dégâts

Dans la nuit du 4 au 5 juillet et les suivantes, où les dégâts ont été nombreux dans différents secteurs de Nantes, la police rappelle qu’une vingtaine de plaintes (incendies, dégradation…) avaient été déposées quartier Malakoff. Le préjudice financier s’élevait à plusieurs millions d’euros.