Montpellier : Une assistante maternelle soupçonnée de violences sur un bébé de sept mois et demi

FAITS DIVERS L'enfant, qui est dans le coma à l'hôpital, souffrirait du syndrome du bébé secoué...

Nicolas Bonzom
— 
Illustration de bébé.
Illustration de bébé. — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA
  • Une assistance maternelle a été interpellée près de Montpellier.
  • Elle est soupçonnée de violences sur un bébé de sept mois et demi.
  • L’enfant, dans le coma, souffrirait du syndrome du bébé secoué.

Une assistante maternelle de 60 ans a été interpellée à Prades-le-Lez, une commune de l’Hérault, située près de Montpellier. Elle est soupçonnée d’avoir commis des violences sur un petit garçon de 7 mois et demi, qu’elle gardait à son domicile.

Les sapeurs-pompiers ont pris en charge le bébé vendredi, tandis qu’il était pris de convulsions, indique le procureur de la République de Montpellier, Christophe Barret. Au CHU, les médecins ont rapidement détecté qu’il souffrait du syndrome du bébé secoué : il présentait, selon le descriptif médical fourni aux enquêteurs, des hématomes sous-duraux et des lésions neurologiques, ainsi que des hématomes au niveau des bras.

Agacée par les pleurs d’un autre bébé

La suspecte, qui n’a aucun antécédent judiciaire, gardait régulièrement à son domicile quatre bébés de 4 à 22 mois, ainsi qu’un enfant de 6 ans, épisodiquement. Son agrément officiel, qui est en règle, lui a été accordé pour la première fois en 1995.

En garde à vue, l’Héraultaise a d’abord contesté tout geste de violence devant les gendarmes de Castelnau-le-Lez, en charge de l’enquête, avant d’expliquer avoir eu un « geste énergique » en sortant le bébé d’une chaise haute. Elle aurait alors constaté que le petit garçon n’allait pas bien. « Elle a ajouté avoir été agacée par les pleurs d’un autre enfant », indique le procureur. La sexagénaire a indiqué regretter son geste.

Une information judiciaire a été ouverte pour des soupçons de blessures volontaires sur un mineur de moins de 15 ans, par une personne ayant autorité sur l’enfant. Ce mardi après-midi, le bébé de 7 mois et demi était dans le coma à l’hôpital de Montpellier.