Pas-de-Calais: De la prison ferme pour l'auteur d'un rodéo en voiture

JUSTICE Un chauffard qui avait pris la fuite a finalement été interpellé et condamné à une peine de prison ferme…

Mikael Libert

— 

Un contrôle de vitesse sur l'autoroute par un gendarme. Illustration.
Un contrôle de vitesse sur l'autoroute par un gendarme. Illustration. — S. Ortola / 20 Minutes

Le 7 novembre dernier, un individu a été condamné à une peine de prison ferme par le tribunal correctionnel de Saint-Omer, dans le Pas-de-Calais. Au volant de sa voiture, l’homme avait été repéré par les gendarmes alors qu’il se livrait à un rodéo.

Les faits remontent au dimanche 4 novembre, vers 21h30. Les gendarmes du Pas-de-Calais ont été avisés qu’un automobiliste s’amusait à rouler à vive allure dans les rues de la commune de Fauquembergues. Une patrouille a été envoyée sur place et l’individu a été rapidement repéré par les militaires. Ces derniers ont pris en chasse la voiture pour tenter de l’intercepter.

A contresens tous feux éteints

Mais l’automobiliste a refusé d’obtempérer. Au lieu de s’arrêter, il a éteint ses feux de circulation et pris la fuite pied au plancher. Pendant la poursuite, les gendarmes ont constaté que l’individu a commis de nombreuses infractions au Code de la route. Il a notamment emprunté un rond-point à contresens, manquant de percuter un autre véhicule. Les gendarmes ont décidé d’abandonner la poursuite pour ne pas mettre d’autres automobilistes en danger.

Pour autant, ils avaient néanmoins noté le numéro de plaque d’immatriculation du véhicule du chauffard. Ainsi, les militaires se sont tout simplement rendus à son domicile pour l’interpeller. L’homme, qui n’était pas titulaire du permis de conduire, a été placé en garde à vue. Trois jours plus tard, il a été jugé en comparution immédiate et condamné à 15 mois de prison dont huit avec sursis, le tout assorti d’un mandat de dépôt. L’homme a été incarcéré au centre pénitentiaire de Longuenesse.