Narbonne : Victime d'une séquestration et de violences, une jeune femme s'est suicidée

FAITS DIVERS Selon le parquet, « le suicide est entièrement lié aux violences conjugales »...

J.D.

— 

Illustration de violences conjugales.
Illustration de violences conjugales. — A. Gelebart / SIPA

Une femme, qui aurait été victime d’une séquestration et de violences, le 14 octobre dernier à Narbonne (Aude), a mis fin à ses jours, rapporte L'Indépendant.

Après une dispute avec son compagnon, elle aurait été séquestrée dans un appartement, et aurait subi de nombreuses violences qui l’avaient défigurée, poursuit le quotidien régional. La jeune femme aurait ce soir-là réussi à s’enfuir en sautant par la fenêtre.

« Le suicide est lié aux violences conjugales »

Le 2 novembre, la victime s’est suicidée. « Il s’agit d’une conséquence du traumatisme psychologique, note le parquet de Narbonne, cité par le journal. Le suicide est entièrement lié aux violences conjugales. Elle avait décliné le rendez-vous de suivi qui lui avait été proposé. Elle a mis fin à ses jours avant d’être prise en charge. »

Après le 14 octobre, son ex-petit ami et deux autres suspects avaient été interpellés.