Valence: Quatre ans de prison ferme pour avoir tiré dans le visage de l’un de ses amis

JUSTICE L'homme de 23 ans était jugé lundi pour blessure involontaire devant le tribunal correctionnel à Valence...

E.F.

— 

L'homme était jugé lundi à Valence. Illustration.
L'homme était jugé lundi à Valence. Illustration. — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

A la barre du tribunal correctionnel de Valence (Drôme), le prévenu n’a eu de cesse de répéter qu’il s’agissait d’un accident. Un caractère involontaire, retenu par la justice mais contesté par la victime, qui n’a pas empêché le tribunal de prononcer une lourde peine à l’encontre de l’accusé.

Lundi, ce jeune homme de 23 ans a été condamné à quatre ans de prison ferme pour avoir tiré une balle dans le visage de l’un de ses amis, le mois dernier, lors d’une soirée. Le 24 octobre, l’homme s’était rendu à Bourg-de-Péage chez son copain, un ancien militaire de 46 ans, avec une arme enrayée à remettre en état, rapporte France Bleu.

Il s’enfuit après le tir, en volant des effets personnels à son ami

Les deux hommes avaient consommé de la drogue puis le quadragénaire s’était mis à réparer l’arme à feu. Une fois le travail accompli, le prévenu avait saisi l’arme. La balle était partie à ce moment-là, touchant l’ancien militaire au visage. La victime avait été sérieusement blessée, à la joue et aux lèvres, sans que ses jours ne soient en danger.

Après le tir, l’accusé, déjà condamné à 26 reprises par le passé, s’était enfui, emportant avec lui la carte bleue et les clés de sa victime. Une attitude étrange qui vient quelque peu écorner la thèse du tir accidentel et qui explique sans doute la peine prononcée lundi par la justice.