Nantes: Après un rodéo et des tirs, les berlines prennent la fuite à plus de 200 km/h

FAITS DIVERS Samedi après-midi, les gendarmes ont tenté d’intercepter un cortège de grosses voitures, entre la Vendée et Nantes…

J.U.

— 

Illustration de voitures circulant la nuit
Illustration de voitures circulant la nuit — REAU ALEXIS/SIPA

Une enquête a été ouverte pour tenter de retrouver les chauffards. Samedi, les gendarmes de Rezé ont fait face à « un événement particulier », ont-ils rapporté dimanche soir. En fin d’après-midi, cinq à six grosses berlines auraient effectué un rodéo dans le nord de la Vendée, « avec possiblement l’usage d’armes de poing en tir en l’air », explique la gendarmerie, qui a tenté de les prendre en chasse, en vain.

Ils se fondent dans la circulation

Vers 18h, les forces de l’ordre ont notamment installé un dispositif dans la périphérie sud de Nantes. Les voitures y avaient été aperçues par une patrouille de gendarmerie, à Vertou, mais n’avaient alors commis aucune infraction.

Dans la soirée, c’est cette fois au péage du Bignon que les véhicules ont été repérés. Profitant d’une circulation dense, ils ont pu passer les barrières de péage sans être cueillis. Selon les gendarmes, les berlines ont ensuite filé à vive allure, à plus de 200 km/h, en direction de Nantes. Leur trace a été depuis été perdue, mais l’examen des bandes de vidéosurveillance était en cours, ce week-end.