Cannes: Des SDF agressent des bénévoles du Samu social car le café est déshydraté et la nourriture froide

SOUS LE CHOC L'association, qui se désole de « l’absence de reconnaissance », a déposé plainte...

Fabien Binacchi

— 

Le Samu social de Cannes (Illustration)
Le Samu social de Cannes (Illustration) — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes
  • Un groupe d’individus a agressé des bénévoles du Samu social de Cannes qui leur distribuait des denrées.
  • Le motif de l’agression était la qualité des produits proposés. Une plainte a été déposée et un homme a été interpellé.

Cette maraude-là ne s’est pas passée comme les autres pour le Samu social de Cannes. Vendredi dernier, des bénévoles qui effectuaient une distribution de nourriture et de boissons ont été agressés par des SDF. Au motif que la qualité des denrées proposées n’était pas à leur goût… Une plainte a été déposée et un homme vient d’être interpellé.

« Ça n’a pas découragé les bénévoles mais ça leur laisse un goût amer sur la violence qui s’installe dans la rue. Il y a déjà eu des accrochages, mais jamais aussi violemment. Ça a en tout cas choqué beaucoup de monde. La société a changé. Il n’y a plus de reconnaissance pour des gens qui viennent apporter leur aide gratuite après une journée de travail », se désole Christophe Visentin.​ Et le directeur-fondateur du Samu social de Cannes de faire le parallèle avec « les actes de violences qui sont aussi perpétrés sur les pompiers ».

Soupe et café déshydratés, nourriture servie froide

Sur les coups de 21 h, ce soir-là, au square Vahanian, juste derrière la gare de Cannes, « un groupe d’individus s’en est pris aux bénévoles en les insultant et en dégradant le camion », relate Christophe Visentin. L’inscription « Enc… donner [sic] nous à manger’» a été taguée sur le véhicule du 115 local.

Les revendications portaient sur le fait que la soupe et le café, conditionnés en sachet, sont déshydratés et que les produits salés et sucrés (sandwichs, viennoiserie, gâteaux, etc.) sont servis froids… D’autant plus incompréhensible et injuste pour le Samu social que « les bénéficiaires savent très bien qu’ils peuvent aussi aller à l’accueil de nuit pour prendre un repas chaud. » Mardi après-midi, un individu a été arrêté par la police municipale, dans le cadre de ses missions quotidiennes, relève la ville de Cannes. « Il a reconnu les faits lors d’une interpellation pour trouble à l’ordre public », indique-t-on également en mairie.