Pyrénées: Un passeur présumé de cigarettes meurt de froid à la frontière avec Andorre

FAITS DIVERS Les enquêteurs français et andorrans cherchent à identifier un homme, retrouvé en montagne et mort d’hypothermie. Il pourrait s’agir d’un passeur de cigarettes…

H.M.

— 

Une saisie de cigarettes de contrebande. Illustration
Une saisie de cigarettes de contrebande. Illustration — S. ZEF / 20 MINUTES

Il est mort lundi, d’hypothermie, dans un hôpital andorran. La presse da la principauté rapporte que cet homme, sans papier sur lui, a été secouru quelques heures plus tôt par les pompiers en pleine montagne, entre le Pas de la Case et Porta, autrement dit côté français.

Depuis, la police andorrane et les gendarmes français tentent d’identifier cet homme, a priori originaire d’Afrique du Nord. L’absence de moyen d’identification laisse penser qu’il pourrait s’agir d’un passeur que les trafiquants utilisent fréquemment pour passer la marchandise à pied par des sentiers de montagne.

Un colis de cartouches retrouvé dans la zone

Selon La Dépêche du Midi, les militaires de peloton de gendarmerie de haute montagne sollicités lundi pour ratisser le secteur après la découverte du mourant sont en effet tombés sur plusieurs autres passeurs qui se sont enfuis et réfugiés de l’autre côté de la frontière. Les gendarmes ont aussi découvert dans la zone un colis de 100 cartouches de cigarettes.