VIDEO .Lyon: Après les échauffourées d'Halloween, un jeune de 20 ans arrêté pour avoir appelé à «la purge» sur Snapchat

VIOLENCES URBAINES Les forces de l’ordre ont procédé également à douze autres interpellations. Il s’agit majoritairement de mineurs…

C.G.

— 

Un pompier intervient sur un incendie de voiture. Illustration.
Un pompier intervient sur un incendie de voiture. Illustration. — Zich / Sipa

Il a nié en bloc. Un jeune de 20 ans, habitant Vénissieux, et « défavorablement connu des services de police » doit être présenté au parquet de Lyon ce vendredi. Les enquêteurs le soupçonnent d’avoir mis le feu aux poudres et d’avoir provoqué les incidents qui ont émaillé dans le centre-ville de Lyon, le soir d’Halloween.

Selon la sûreté du Rhône, l’individu aurait diffusé sur Snapchat, un « appel à la purge», appelant à un rassemblement le 31 octobre à 19h00, place Bellecour, pour commettre des exactions envers les forces de l’ordre, les personnes et les commerces.

 

Onze mineurs arrêtés, 29 voitures brûlées

Interrogé par les enquêteurs, il a indiqué que le message a bien été émis de son téléphone mais par une personne dont il refuse de donner l’identité. Il a ajouté que c’est elle, et non lui, qui avait créé le compte Snapchat.

Par ailleurs, 12 autres personnes ont été interpellées et placées en garde à vue après la soirée de mercredi. Onze d’entre elles sont mineures, précise la préfecture du Rhône, ajoutant que 550 policiers, 110 gendarmes et 220 sapeurs pompiers ont été déployés sur l’ensemble du département cette nuit-là.

« Si l’activité de l’ensemble des services a été soutenue, il n’a pas été constaté de hausse des incidents enregistrés par comparaison avec l’année précédente », affirme-t-elle. 29 voitures ont été incendiées.