Toulon: Un policier roué de coups en bas de chez lui, Unité SGP Police FO en appelle à Castaner

FAITS DIVERS Le policier a été menacé par une dizaine d’individus, dont deux cambrioleurs qui s’en étaient pris à sa voiture et qu’il avait fuir…

C.D.

— 

Un policier. (Illustration)
Un policier. (Illustration) — V. WARTNER / 20 MINUTES

Il est cinq heures du matin jeudi, lorsqu’un policier de la brigade anticriminalité de Toulon termine son service et se gare devant chez lui, à Hyères ( Var). Habillé en civil, il fume une cigarette sur son palier avant de rentrer, mais le rituel ne va pas se terminer comme d’habitude, comme le relate  France Bleu Provence.

« Maintenant on sait où tu habites »

En effet, il entend dans la rue deux personnes qui tentent de cambrioler sa voiture. Le policier intervient immédiatement pour tenter de les maîtriser. Dans leur fuite, le téléphone et la carte d’identité de l’un des cambrioleurs tombent. L’affaire ne s’arrête pas là.

Quelques minutes plus tard, les deux hommes reviennent avec une dizaine d’individus armés de barres de fer, indiquent nos confrères. Ils disent au policier  l'avoir reconnu « comme flic ». Ils le menacent pour récupérer le téléphone et la carte d’identité, et finalement le rouent de coups selon France Bleu Provence. « Maintenant on sait où tu habites », lancent-ils avant de s’enfuir et après avoir également menacé la femme du policier, sortie après avoir entendu du bruit.

Le syndicat Unité SGP Police-FO a dénoncé dans un communiqué une situation « insoutenable », des agressions qui se répètent et appellé le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner à prendre « toute l’ampleur de ces agressions et de la colère policière ».