Nanterre: «Pascal le turbulent», figure du grand banditisme, en fuite depuis 2016, a été interpellé

FAITS DIVERS Ce Français, condamné à 10 ans de prison en Italie pour trafic de drogue, faisait l'objet d'un mandat d'arrêt européen...

Caroline Politi

— 

Un policier. (Illustration)
Un policier. (Illustration) — Bertrand GUAY / AFP

C’est une figure du grand banditisme que les enquêteurs de la brigade nationale de recherche des fugitifs ont interpellé mercredi après-midi à Nanterre. Karim Reguig, surnommé « Pascal le turbulent », est considéré comme une figure du trafic de drogue en Europe. Ce Français originaire de Seine-Saint-Denis a été condamné en 2016 en Italie à 10 ans de prison pour avoir importé 300 kg de cocaïne et faisait depuis l’objet d’un mandat d’arrêt européen.

« C’est un dossier que nous suivions depuis quelques années, mais de nouveaux éléments ont permis de relancer les investigations à la fin du mois de septembre, peu après la fin de la traque de Redoine Faïd », précise le commissaire Christophe Foissey, le chef de la brigade. Jusqu’à récemment, les enquêteurs pensaient que le fugitif vivait avec femme et enfants sur la Costa del Sol, en Espagne.

Un récent retour en France

Mais en travaillant sur ses proches, ils se sont aperçus que non seulement Karim Reguig était rentré en métropole mais avait également loué, sous un faux nom, un appartement à Nanterre. C’est dans le parking de son immeuble, alors qu’il garait son scooter, qu’une dizaine d’hommes de la brigade nationale de recherche des fugitifs, l’a arrêté sans qu’il n’oppose de résistance mercredi après-midi.

L’homme de 53 ans, qui s’est fait un « nom » en commettant plusieurs braquages avant de se tourner, dans les années 1990, vers le trafic de drogue, a été transféré vers la cour d’appel de Versailles. C’est cette juridiction qui s’occupera d’appliquer le mandat d’arrêt et l’extradition vers l’Italie afin qu’il purge sa peine.