Seine-Maritime: Un septuagénaire vivait dans un appartement rempli de détritus

FAITS DIVERS Sur place, les secours ont retrouvé des tas d’objets en tous genres, des détritus et de nombreux câbles électriques connectés entre eux…

20 Minutes avec agence
Voiture de police (illustration)
Voiture de police (illustration) — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

Alors qu’ils s’apprêtaient à pénétrer dans un appartement « supposé piégé » dans lequel une fuite d’eau avait été signalée, les sapeurs-pompiers et les policiers ont fait une tout autre découverte à Grand-Couronne, dans l’agglomération de Rouen (Seine-Maritime), ce mardi.

Ils sont entrés dans le logement d’un septuagénaire qui pourrait bien être atteint du syndrome de Diogène, qui consiste notamment à accumuler des objets et des détritus, rapporte France Bleu Normandie​.


Des tas d’objets et de détritus

« Sur place, les secours ont pu apprendre que l’appartement était habité par un homme connu pour souffrir de problèmes psychologiques. Comme ils n’obtenaient aucune réponse pour entrer, les pompiers ont fini par pénétrer par une fenêtre de l’appartement », rapporte une source judiciaire à Actu.fr

Lorsqu’ils sont rentrés, leur progression a été entravée par des tas d’objets en tous genres et des câbles électriques connectés entre eux. De nombreuses mises en garde écrites indiquant que l’appartement était piégé ont aussi été retrouvées.

Un arrêté de péril pris par la mairie

Par mesure de précaution, les secours ont alors décidé d’évacuer les habitants des logements situés aux alentours. Au total, une dizaine de personnes ont dû quitter leur logement avant qu’un périmètre de sécurité ne soit installé. Les services de déminage ont également été contactés.

Le septuagénaire, lui, est sorti de son appartement en tenant des propos incohérents. Il a alors été transféré en direction du centre hospitalier du Rouvray. La mairie a pris un arrêté de péril, en raison de l’insalubrité du logement.