Brest: Le patron de la librairie Dialogues mis en examen pour agression sexuelle

FAITS DIVERS Une salariée du magasin a porté plainte...

J.G.

— 

Charles Kermarec, ici en 2010 à la librairie Dialogue, a été mis en examen pour agression sexuelle.
Charles Kermarec, ici en 2010 à la librairie Dialogue, a été mis en examen pour agression sexuelle. — Fred Tanneau / AFP

Troisième plus grosse librairie indépendante de France, Dialogues à Brest est en pleine tourmente. Son patron et cofondateur Charles Kermarec a été mis en examen pour « agression sexuelle et harcèlement sexuel », rapporte Le Télégramme.

L’affaire fait suite à une plainte déposée par une salariée de la librairie pour des faits qui se seraient déroulés à l’intérieur du magasin, situé rue de Siam. Devant les enquêteurs, d’autres salariés, au moins une dizaine selon Ouest-France, auraient également indiqué avoir été victimes d’agressions sexuelles.

Charles Kermarec évoque une « cabale »

Charles Kermarec, 71 ans, a passé une nuit en garde à vue la semaine dernière et son domicile a été perquisitionné. Placé sous contrôle judiciaire, il a désormais interdiction de se rendre à la librairie.

Interrogé par Le Télégramme, Charles Kermarec a nié les faits, estimant « qu’il s’agit d’accusations mensongères, fruit d’une cabale minutieusement orchestrée dont le but est de me contraindre à quitter Dialogues ».