Lorraine: Un père et son fils aspergés de gaz lacrymogène parce que trop lents en traversant la route, un couple placé en garde à vue

COURTOISIE Une femme et un homme, âgés de 19 et 20 ans, ont été placés en garde à vue, soupçonnés d’avoir aspergé de gaz lacrymogène un père et son fils handicapé, parce qu’ils traversaient trop lentement la chaussée…

G.V.

— 

Un feu piéton à Paris. (Illustration)
Un feu piéton à Paris. (Illustration) — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Le couple avait pris la fuite, mais après enquête, il a été identifié puis interpellé lundi. Il est soupçonné d’avoir, le 28 août dernier, aspergé à l’aide d’une grosse bombe lacrymogène un père et son fils, un ado de 12 ans handicapé, avant de prendre la fuite, rapporte L’Est Républicain. Ces derniers traversaient la chaussée à Vandoeuvre (Meurthe-et-Moselle), trop lentement au goût des agresseurs. L’enfant, qui a des difficultés pour se déplacer, et son père s’étaient vus prescrire une ITT de trois et un jour. Une plainte était déposée.

Identifié, le couple a été placé en garde à vue lundi avant d’être remis en liberté. Il devra comparaître ultérieurement devant la justice, précisent nos confrères. La conductrice pour transport d’arme de catégorie D dans son véhicule et son passager pour violences aggravées.