Paris: Le rappeur MHD diffuse les images de la violente interpellation policière de son frère

VIOLENCE Les faits se sont déroulés jeudi soir dans le 19e arrondissement de Paris. Le parquet a ouvert une enquête pour violence par personne dépositaire de l'autorité publique...

C.Po.

— 

Le rappeur MHD a publié la vidéo d'une interpellation violente en plein Paris.
Le rappeur MHD a publié la vidéo d'une interpellation violente en plein Paris. — Twitter/@MHDOfficiel

En 14 heures, la vidéo a été vue près de 370.000 fois. Dans la nuit de jeudi à vendredi, le rappeur MHD a publié sur Twitter les images de la violente interpellation dont son frère aurait été victime, jeudi, dans le 19e arrondissement de Paris. « Voilà comment la police traître les jeunes dans nos quartier ! Se mettre à 8 sur une personne sans défense ! (sic) », écrit l’artiste.

Selon une source judiciaire, le parquet de Paris a ouvert ce vendredi une enquête pour «violence par personne dépositaire de l'autorité publique et en réunion». Les investigations ont été confiées à l'IGPN, la police des polices.

Un opération de «contrôle et de sécurisation»

On aperçoit sur les images une dizaine de policiers​ contrôler deux personnes à l’intersection des rues Simon-Bolivar et Chaufourniers, à côté de la Cité rouge d’où est originaire le rappeur. Rapidement, la situation dégénère. Des mots sont d’abord échangés puis on aperçoit un chien policier muselé sauter sur l’un des deux hommes. Quelques secondes plus tard, des coups de pied et de poing pleuvent.

Les deux individus ont été interpellés dans le cadre d’une opération de contrôle et de sécurisation, a appris 20 Minutes auprès de la préfecture de police de Paris. Selon nos informations, il s’agissait d’une opération liée à l’usage et à la revente de stupéfiants. Un temps placés en garde à vue, les deux hommes ont été libérés, précise une source judiciaire à 20 Minutes. La procédure ouverte pour les chefs d'outrage et de rebéllion a été transmise à un juge d'instruction.

Contacté par 20 Minutes, le manager de MHD n’a pas souhaité commenter.