Nantes: La police démasque un escroc accusé d'une arnaque à l'assurance

FAITS DIVERS L'homme a avoué avoir incendié sa voiture...

David Phelippeau

— 

Police - Illustration.
Police - Illustration. — POL EMILE/SIPA

Il avait tout manigancé, mais il s’est fait attraper. La police nantaise a mis la main sur un escroc présumé à l’assurance voiture jeudi.

Le 12 août, un véhicule est incendié rue Claude-Lorrain à Nantes, dans le quartier des Dervallières. Son propriétaire dépose plainte et déclare le sinistre à son assurance. Il indique que sa voiture était en parfait état mécanique. Assuré tous risques, il s’apprête ainsi à recevoir une indemnisation de 11.000 euros.
Néanmoins, une enquête de police permet de démontrer que ledit propriétaire tente d’escroquer son assurance. Les policiers apprennent en passant chez le concessionnaire que l’homme avait demandé un devis de réparation pour un changement de sa boîte de vitesses quelques semaines avant l’incendie. Le devis était de 6.500 euros.

L’homme a tout avoué

Par ailleurs, une analyse d’huile de cette boîte a confirmé qu’elle était hors service.
L’homme a été convoqué, jeudi, au commissariat et auditionné librement.

Ce chauffeur routier de 28 ans a reconnu avoir menti sur l’état de son véhicule et avoir commandité l’incendie dans le but de percevoir de son assurance cette indemnité indue. Il a été convoqué devant le TGI de Nantes le 5 juin 2019.