Nord: Il vole des toilettes de chantier et des cierges

FAITS DIVERS Le suspect commettait des larcins, notamment pour aménager le squat qu’il occupait…

Mikael Libert

— 

Un WC. (Illustration)
Un WC. (Illustration) — M. Libert / 20 Minutes

Un vol commis à Gravelines, en début de semaine, à permis aux policiers de découvrir une sorte de caverne d’Ali Baba au contenu plutôt insolite. Un homme a été interpellé et a reconnu en partie les faits qui lui étaient reprochés.

Tout est parti d’un vol sans effraction, commis dans la nuit de mardi à mercredi dans les locaux de la Maison des associations, rue de la Tranquillité, à Gravelines. Un individu s’était introduit dans le bâtiment et avait dérobé du matériel informatique et des fournitures de premier secours.

Confort sommaire

Les investigations ont permis de retrouver rapidement les objets dérobés dans un squat situé sur la commune de Gravelines. Mais sur place, d’autres choses ont aussi attiré l’œil des policiers, à savoir des toilettes de chantier et des cierges. Sur place, les fonctionnaires ont interpellé un homme.

Placé en garde à vue, celui-ci a reconnu avoir dérobé la cabine de toilettes sur un chantier à proximité du squat. Il n’a toutefois pas précisé de quelle manière il s’y était pris. Le mis en cause a aussi reconnu le vol des cierges dans l’église Saint Willibrod. Pour ces aménagements sauvages, l’individu sera notifié d’une ordonnance pénale en décembre prochain pour une condamnation à une amende de 150 euros.