Nord: Le trésorier du centre Zahra de Grande-Synthe placé en détention provisoire

FAITS DIVERS L’opération antiterroriste contre le centre Zahra de Grande-Synthe a conduit au placement en détention provisoire d’un suspect…

G.D.

— 

Illustration du centre Zahra France, visé par une opération antiterroriste.
Illustration du centre Zahra France, visé par une opération antiterroriste. — P. Huguen / AFP

L'opération antiterroriste menée à Grande-Synthe s’est poursuivie, ce mercredi, par l’audience d’un suspect. Le tribunal de Dunkerque, dans le Nord, devait juger Bachir Gouasmi, trésorier du centre Zahra France, en comparution immédiate.

L’homme, âgé de 46 ans et titulaire d’un passeport algérien, a demandé le report de son procès pour détention illégale de deux armes à feu saisies lors de la perquisition administrative. Les deux autres personnes, qui avaient été placées en garde à vue avec lui, ont été relâchées, mardi soir.

Casier judiciaire vierge

Malgré son casier judiciaire vierge, Bachir Gouasmi a été placé en détention provisoire dans l’attente de son procès dont la date a été fixée au 24 octobre, rapporte France 3.

Fils de Yahia Gouasmi, un des fondateurs du centre visé par l’opération, Bachir Gouasmi est par ailleurs le gérant d’une boulangerie, à Grande-Synthe. Comme son père, il assume son antisionisme et revendique son attachement à la religion musulmane chiite.