Côte d'Azur: «On va vous violer et creuser un trou pour vous enterrer»... Leur trajet en stop vire au cauchemar

MENACES Deux Vençois de 36 et 39 ans ont été placés en garde à vue pour « enlèvement et séquestration sans libération volontaire » sur deux mineurs...

Fabien Binacchi
— 
Illustration d'une personne faisant de l'auto-stop.
Illustration d'une personne faisant de l'auto-stop. — ISOPIX/SIPA

Ils en sont quittes pour la peur de leur vie. Deux jeunes Azuréens de 17 ans se souviendront longtemps de la fin de leur soirée, dans la nuit de vendredi à samedi dernier. Pris en stop par deux hommes menaçants, pour faire les 10 km entre La Gaude à Vence (Alpes-Maritimes), ils ont réussi à s’échapper in extremis.

Les deux Vençois de 36 et 39 ans ont été placés en garde à vue lundi après-midi pour « enlèvement et séquestration sans libération volontaire », a confirmé à 20 Minutes la procureur de la République de Grasse, confirmant une information de Nice-Matin.

« Il est question de menaces de mort et de menaces de violences sexuelles », rapporte Fabienne Atzori. Déjà connus des services de police, les deux trentenaires, a priori alcoolisés, auraient déclaré « on va vous violer et creuser un trou pour vous enterrer ».

Ils ont pu s’échapper quand un pneu a éclaté

Bloqués dans la voiture lancée à vive allure, les deux jeunes sont finalement parvenus à s’échapper à la faveur d’un pneu crevé. « Un premier a réussi à sortir de la voiture au moment d’un ralentissement de celle-ci. Puis il est revenu récupérer le deuxième », détaille Fabienne Atzori. Cachés en attendant la fin du danger, ils ont pu alerter les secours.

« Rien ne leur a été dérobé, explique-t-elle. L’enquête va devoir déterminer quel était le but de ces menaces et de leur maintien dans le véhicule malgré leurs demandes d’en sortir ». Les deux trentenaires reconnaissent avoir pris les deux mineurs en stop mais nient les menaces et la séquestration. Leur garde à vue a été prolongée mardi après-midi.