Meurtre du responsable sécurité de Rodez: Le suspect mis en examen et écroué

RODEZ L'homme a été mis en examen pour assassinat et placé en détention provisoire...

20 Minutes avec AFP

— 

Directeur de la police municipale de Rodez, Pascal Filoé est décédé après avoir été agressé au centre-ville, le 27 septembre 2018.
Directeur de la police municipale de Rodez, Pascal Filoé est décédé après avoir été agressé au centre-ville, le 27 septembre 2018. — J. A. Torres / AFP

Le meurtrier présumé du directeur général adjoint de la mairie de Rodez a été mis en examen pour assassinat et placé en détention provisoire, a-t-on appris dimanche auprès du procureur de la République de Montpellier, Christophe Barré.

Le meurtrier présumé avait reconnu avoir tué le directeur général adjoint, Pascal Filoe par « rancœur après la disparition de son chien ». Il avait attaqué le directeur adjoint avec un couteau qu’il s’était procuré quelques jours auparavant.

Un homme de 39 ans

Jeudi, Pascal Filoe, père de trois enfants, âgé d’une quarantaine d’années et directeur général adjoint de la ville de Rodez, en charge notamment de la police municipale, avait été poignardé en plein centre de Rodez, vers 10h30.

L’agresseur présumé avait été interpellé peu après les faits à proximité de l’Hôtel de Ville. Cet homme de 39 ans, présenté comme marginal, avait menacé à plusieurs reprises des responsables de la municipalité après un différend relatif à son chien, un chien d’attaque de catégorie 2, qui nécessite une autorisation.

« Comme il avait des antécédents (judiciaires), on ne pouvait pas lui délivrer une autorisation pour avoir cette catégorie de chien », a indiqué à l’AFP Christian Teyssèdre, maire de Rodez.