Strasbourg: Le local identitaire Arcadia attaqué en plein après-midi

FAITS DIVERS Le bar identitaire Arcadia, dans le quartier de l’Esplanade à Strasbourg, a été attaqué samedi après-midi, quinze personnes ont été placées en garde à vue…

G.V.
— 
La vitrine du  local identitaire Arcadia, a été brisée samedi 29 septembre 2018. Strasbourg le 30 
septembre 2018.
La vitrine du local identitaire Arcadia, a été brisée samedi 29 septembre 2018. Strasbourg le 30 septembre 2018. — G. Varela / 20 Minutes

Le local identitaire Arcadia dans le quartier de l’Esplanade à Strasbourg a fait une nouvelle fois l’objet de dégradations. Samedi, peu après 14h30, alors que ses membres « organisaient un vide grenier solidaire », une vingtaine de personnes, pour certaines encagoulées selon le témoignage d’un voisin, ont alors frappé sur la vitrine du local. Celle-ci a fini par se briser. Du gaz lacrymogène « gluant » aurait été diffusé dans le local par les assaillants. La police, intervenue rapidement, a interpellé quinze personnes qui ont été placées en garde à vue. Il n’y a pas eu de blessé, mais « certains membres du local associatif étaient très choqués », confie Françoise, une voisine directe du bar identitaire. Ce dimanche midi, les quinze personnes étaient toujours en garde à vue au commissariat central de Strasbourg. Une enquête est en cours.

Ouvert en décembre 2017 par le Bastion social, mouvement regroupant des militants de l’extrême droite, le local associatif est au cœur de vives polémiques. De nombreuses manifestations d’habitants du quartier, de plusieurs organisations antifascistes, étudiantes, syndicales ou encore politiques pour demander sa fermeture ont régulièrement été organisées. Le conseil municipal de Strasbourg a également adopté une motion en janvier dernier réclamant la fermeture de l’établissement.