Pas-de-Calais: Un homme tué par un gendarme lors d'une interpellation

FAITS DIVERS Les circonstances du tir du militaire sont soumises à une enquête de l’inspection générale de la gendarmerie…

avec AFP

— 

Un camion de gendarmerie. (Illustration)
Un camion de gendarmerie. (Illustration) — Olivier Aballain / 20 Minutes

Un homme a été tué dans la nuit de jeudi à vendredi par le tir d’un gendarme lors d’une interpellation à Fouquières-lès-Lens, dans le Pas-de-Calais, a-t-on appris de sources concordantes.

Les faits ont eu lieu dans le cadre d’une « filature », « au moment où les gendarmes ont tenté d’interpeller trois membres d’une bande organisée spécialisée dans la délinquance », a précisé à l’AFP une source judiciaire.

Les raisons du tir sont encore indéterminées

Vers 3h30 du matin, vendredi, les gendarmes ont tenté d’arrêter ces trois personnes qui se trouvaient à bord d’une voiture à proximité d’un campement des gens du voyage, selon une source proche de l’enquête.

L’un des passagers a été interpellé, un deuxième a pris la fuite à pied et le troisième a tenté de s’enfuir avec le véhicule. C’est alors qu’un gendarme est entré dans la voiture et a tiré sur le conducteur qui est décédé. Les circonstances exactes et les raisons de ce tir restent pour l’heure indéterminées.

Une enquête pour « violence avec arme ayant entraîné la mort sans intention de la donner » a été ouverte et l’Inspection générale de la gendarmerie nationale (IGGN) a été saisie.