Angoulême: Trente personnes armées de battes et de sabres s’en prennent à un bus

FAITS DIVERS Les conducteurs du réseau de bus ont exercé leur droit de retrait. Aucun bus ne circule ce jeudi à Angoulême…

E.P.

— 

Bus - Illustration.
Bus - Illustration. — POUZET20MN/WPA/SIPA

« Suite à un incident mercredi soir sur le réseau, les conducteurs exercent ce matin leur droit de retrait. Aucun bus ne circule ce jeudi matin », voilà le message que l’on peut lire sur le site du réseau de bus d'Angoulême, en Charente. Mercredi soir, à l’arrêt Nancy, une bande d’une trentaine de personnes, armées de battes de baseball et de sabres qui souhaitait s’en prendre à des jeunes installés dans le bus ont fini par s’en prendre au bus, relate Sud-Ouest.  

Le conducteur du bus a actionné sa pédale de détresse et a continué jusqu’au prochain arrêt avec les vitres des portes arrière brisées. Le bus a été changé et le conducteur relevé un peu plus loin à l’arrêt Leclerc.