Bouches-du-Rhône: Un trafic de plusieurs kilos de drogue démantelé au sein de la prison de Luynes

TRAFIC DE DROGUE Une enquête de plus d’un an a été nécessaire pour démanteler ce réseau qui écoulait de la drogue dans la prison de Luynes…

A.M.
— 
Luynes le 12 avril 2012 - Les surveillants de la maison d' arrêt de Luynes sont en grève et bloquent les accès
Luynes le 12 avril 2012 - Les surveillants de la maison d' arrêt de Luynes sont en grève et bloquent les accès — P.MAGNIEN / 20 MINUTES

Plusieurs kilos de drogue écoulés au sein de la prison de Luynes, dans les Bouches-du-Rhône. Des rumeurs sur un trafic de drogue se faisaient de plus en plus insistantes depuis juillet 2017 sur un jeune homme de 23 ans, incarcéré sous le régime de la semi-liberté, comme le rapporte La Provence. L’administration pénitentiaire et la sûreté urbaine d’Aix-en-Provence ont donc mis en place une surveillance étroite, à l’intérieur de la prison, mais aussi lors des sorties du jeune homme.

Cannabis et cocaïne

Après un an d’enquête ils se sont aperçus que lui et son « bras droit » de 25 ans étaient à la tête d’un réseau qui alimentait la prison, ainsi qu’un bar-tabac d’Aix-en-Provence, en cannabis et en cocaïne. Les deux hommes faisaient régner la terreur parmi les détenus, qu’ils obligeaient à déjouer les contrôles de sécurité. Les deux individus ont été interpellés et placé en garde à vue la semaine dernière, ainsi que les gérants du bar où 25 grammes de cocaïne ont été retrouvés. Une arme de poing et plusieurs centaines de grammes de cannabis ont aussi été découverts lors des perquisitions.

Les deux gérants supposés du trafic ont été mis en examen pour menaces de mort, trafic de stupéfiants et violence avec armes. Ils ont été placés en détention provisoire, mais au Pontet (Vaucluse), cette fois-ci. Les gérants du bar ont, eux, été laissés libres sous contrôle judiciaire.